Mûrier sauvage, ronce commune, Mûrier ronce (Rubus fruticosus)

Publié lundi 11 février 2013 Commenter 0
Mûrier

Sommaire

Mûrier sauvage, ronce commune, Mûrier ronce : en bref

Nom scientifique
Rubus fruticosus
Provenance / Origine
Eurasie et Amérique
Période de semi
Plantation en automne ou au printemps
Période de floraison
Juin-juillet
Couleur de floraison
Blanche, rose
Température
Très rustique (jusqu'à -30°C)
Exposition à la lumière
Soleil à mi-ombre
Reproduction
Bouturage, marcottage
Hauteur
1-3 m
Acidité du sol
Neutre à acide
Entretien
Taille en automne ou hiver
Type biologique
Arbuste
Maladies
Pourriture grise (Botrytis)
Type de feuillage
Caduc ou semi-persistant
Insectes et animaux ravageurs
Pucerons, ver de la framboise

Classification de la plante

Règne
Plantae
Sous-règne
Tracheobionta
Division
Magnoliophyta
Classe
Magnoliopsida
Sous-classe
Rosidae
Ordre
Rosales
Famille
Rosacées

Des ronces au jardin

Tout le monde connait les joies d’aller cueillir de délicieuses mûres sauvages en pleine campagne au cours d’une promenade en campagne. Cependant, si vos coins à mûres sont trop éloignés ou commencent à être trop fréquentés pourquoi ne pas créer votre propre coin, directement au jardin. Malgré ses fruits très prisés, la ronce est souvent mal vue car elle reste une mauvaise herbe envahissante et très épineuse. Rassurez-vous, pour ceux et celles qui souhaitent l’introduire au jardin, il existe des variétés cultivées qui sont moins épineuses, moins envahissantes que les variétés sauvages et particulièrement fructifères de surcroit.

Demandez un devis gratuitement
Jardinage.eu vous propose un service GRATUIT de mise en relation avec des entreprises spécialisés
Demandez jusqu'à 3 devis pour :

Les mûriers sont des lianes vivaces, pouvant atteindre 5 mètres de long, qui forment des arbrisseaux. Ils produisent des fruits de juillet à septembre, à cueillir lorsqu’ils sont sur le point de tomber.

Installez son coin à mûres

Les mûriers préfèrent les expositions ensoleillées et abritées ainsi que les sols frais et bien drainés. Plantez en automne ou au début du printemps, en dehors des périodes de gel. Prévoyez 4-5 plants pour avoir une production importante en les espaçant d’au moins 1 mètre. Il est conseillé de palisser la culture, soit contre un mur, soit avec du fil de fer. Cela permet d’éviter l’invasion par marcottes naturelles.

 

Seules les tiges de 2 ans fructifient, ne vous inquiétez pas si votre mûrier ne vous offre pas de fruit la première année. Plus les années passent et plus vous récolterez de fruits.

La taille, indispensable pour une bonne fructification

Taillez vos ronces en automne ou en hiver : supprimer les branches ayant donné des fruits en les taillant au ras du sol afin de favoriser les nouvelles pousses (au moins 4 ou 5). Cela revient à tailler les tiges brunes et ramifiées et à laisser pousser les tiges blanchâtres et ramifiées.

Le marcottage : une méthode simple et rapide pour multiplier les mûriers

A l’état sauvage, le mûrier se multiplie naturellement par marcottage. Au jardin, il vous suffit de sélectionner une tige flexible de 2 ans, de la coucher et de l’enterrer partiellement, à la fin de l’été. Rapidement, des racines apparaitront au niveau du tronçon enterré. Vous pourrez alors séparer le nouveau plant de la ronce-mère.

Le bouturage d’in morceau de tige est aussi possible mais le résultat est plus aléatoire et la croissance plus longue.

Quelques variétés intéressantes pour le jardin

‘Apache’ : tige sans épine, gros fruits, très productive.

‘Black jet’ : précoce, fruit parfumé au goût de la mûre sauvage.

‘Darrow’ : port érigé, épineuse, bonne qualité gustative, maturité précoce et bonne résistance au froid (jusqu’à -30°C).

‘Jumbo’ : variété précoce, sans épine, productive aux très gros fruits noirs.

Découvrez ces autres articles
Glycine en Fleurs
Planter de la glycine
La glycine, une plante grimpante à floraison abondante Originaire d’Asie, la glycine... +
pyracantha
Buisson ardent
Un arbuste rustique aux baies colorées Le buisson ardent (Pyracantha coccinea) est un arbuste... +
phlox
Phlox mousse
Un tapis coloré peu exigeant Le Phlox mousse (Phlox subulata), est une plante vivace rustique... +
Oncidium
Oncidium
L’orchidée aux papillons tigrés de couleurs chaleureuses Son nom vient du grec « onkos » qui... +
Mirabellier
Mirabellier
Le "prunier noble" de Lorraine Le mirabellier est une sous-espèce du prunier. Cet arbre fruitier... +
Lavande
Lavande
Traditions et usagesLe nom lavande vient du latin Lavare, qui signifie laver. Les romains mettaient... +
Lilas d'été
Lilas d'été
Colorez votre jardin  Assez proche du lilas classique dans sa floraison, Lagerstroemia... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Œillet des fleuristes, Œillet commun Œillet d'Inde Grande Ortie, Ortie dioïque, Ortie commune Sarriette des montagne, sarriette vivace Sauge Grahamii, Sauge de Graham Paulownia Pélargonium Herbe aux écouvillons Violette odorante Petite pervenche Haricot commun Héliconia Phlox mousse poivrier noir Ragouminier Frangipanier Pomme de terre Pommes de terre douces Pothos Potiron Cerisier Pêcher commun Amandier de Chine Buisson ardent Pois de senteur
Jardiner avec la lune
Derniers Articles