Paphiopedilum, Sabot de Vénus (Paphiopedilum)

Publié lundi 11 février 2013 Commenter 0
Paphiopedilum

Sommaire

Paphiopedilum, Sabot de Vénus : en bref

Nom scientifique
Paphiopedilum
Provenance / Origine
Inde, Birmanie, Chine, Nouvelle-Guinée
Période de floraison
Toute saison
Couleur de floraison
Diverses
Température
Minimum 13°C
Exposition à la lumière
Mi-ombre à ombre
Reproduction
Séparation des rejets
Hauteur
10-30 cm
Acidité du sol
Neutre à calcaire
Entretien
Irrigation et fertilisation régulières mais modérées, rempotage tout les ans
Type biologique
Vivace
Maladies
Bacterioses, pourritures
Type de feuillage
Persistant
Insectes et animaux ravageurs
Cochenillles, araignées rouges, pucerons

Classification de la plante

Règne
Plantae
Sous-règne
Tracheobionta
Division
Magnoliophyta
Classe
Liliopsida
Sous-classe
Liliidae
Ordre
Asparagales
Famille
Orchidacées

Les sabots de Venus, une orchidée pas comme les autres

Les paphiopedilum sont des orchidées terrestres pour la plupart originaires des régions de l’océan Indien. Ce sont les premières orchidées tropicales à avoir été cultivées et à partir des 80 espèces d’origine, des milliers d’hybrides ont été créés.

 
Devis Entretien de jardin
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

Impossible de confondre ce genre avec d’autres plantes, la forme du labelle de la fleur est vraiment caractéristique : il a une forme de sabot ce qui vaut à la plante l’appellation de « Sabot de Vénus ». Ce labelle est en fait une adaptation de la plante pour disséminer son pollen : c’est une sorte de piège pour les insectes pollinisateurs qui, pour en sortir, seront obligés de récolter ou déposer du pollen.

Les paphiopedilum ne possèdent pas de pseudobulbes mais de courtes tiges portant des feuilles vert grisé ou pâle, parfois tachetées.

 

Chaque pousse se termine par une fleur, souvent solitaire. Il existe de nombreux coloris (vert-brun, rouge-pourpre, jaune…) et les fleurs sont fréquemment ornées de motifs très dessinés.

 

Notez que, dans la nature, Les paphiopedilum sont des espèces en voie de disparition protégées par la convention de Washington.

Espèces « froides » et espèces « chaudes »

Vous l’avez compris, le genre paphiopedilum comprend une grande diversité de plantes. On peut néanmoins les classer en deux catégories :

 

- les espèces à feuilles vert uni qui correspondent aux espèces « froides ». Elles requièrent un minimum de 12°C en hiver et 16°C en été.

-les espèces à feuilles marbrées, dites « chaudes » qui requièrent un minimum de 16°C en hiver et 18°C en été.

 

A vous de choisir l’endroit le plus adapté pour votre plante : serre tempérée, véranda, ou pièce non chauffée.

Enfin une plante pour vos pièces peu lumineuses !

Vous désespérez de végétaliser votre appartement trop sombre ? Ne cherchez plus, la plupart des paphiopedilum poussent bien dans la pénombre et sont particulièrement recommandé pour les intérieurs sombres. Cela concerne en particulier les espèces à feuilles marbrées qui voient leurs feuilles jaunir en cas de luminosité trop importante.

Aux petits soins avec les racines

Prendre soin des racines est indispensable du fait de l’absence d’organe de stockage comme les pseudobulbes. Le substrat idéal doit être léger et bien drainant : écorce de conifère additionné à de la tourbe et de la dolomie (calcaire). La plante apprécie les terreaux bien frais : rempotez au moins tous les ans, voire tous les 6 mois votre plante dans un nouveau substrat et dans un contenant de taille minimale. Opérez après la floraison et faites attention aux racines qui sont plutôt fragiles.

Elle apprécie une humidité ambiante de l’ordre de 60% que vous pouvez maintenir en posant la plante au-dessus de soucoupes remplies de graviers ou de billes d’argile et d’eau. Arrosez une à deux fois par semaine en été avec de l’engrais dilué au tiers lors d’un arrosage sur trois. Cette plante redoute les excès d’engrais qui pourraient brûler ses racines, rincez avec de l’eau après la fertilisation. En hiver, réduisez les arrosages à 1 par semaine mais surtout, ne laissez pas le terreau sécher : contrairement à la majorité des orchidées, les paphiopedilum supportent mal la sécheresse.

Les clés pour une belle floraison

Les paphiopedilum ne sont pas tellement difficiles à faire fleurir. Il est important qu’il y ait un écart de température entre les jours et les nuits d’environ 6°C. Evitez de diviser la plante trop tôt car les grosses touffes ont plus de chances de produire des fleurs. Il est conseillé de faire des divisions d’au moins trois touffes. Si tout se passe bien, les fleurs perdurent 2 à 3 mois.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Paphiopedilum, Sabot de Vénus (Paphiopedilum)". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Epinards
Semer des épinards
L’épinard, ce grand classique du potager, présente l’avantage de pouvoir être récolté... +
Pomme de Terre
Pomme de terre
La pomme de terre : une habituée de nos potagers et de nos assiettes La pomme de terre (Solanum... +
paulownia
Paulownia
Un arbre élégant à croissance rapide Le paulownia (Paulownia tomentosa), est un arbre aux... +
Palmier chanvre, palmier de Chine
Palmier chanvre, palmier de Chine
Le palmier qui résiste aux grands froids Le palmier est l'un des rares palmiers à pouvoir être... +
Calamondin
Calamondin
Le calamondin, l’agrume d’intérieur par excellence Le calamondin est un petit oranger très... +
Framboisier
Framboisier
La récolte des framboise : un moment délicat C’est peut être la cueillette des framboises... +
Buis commun
Buis commun
Un arbuste durable Si la croissance du buis est généralement assez lente, sa longévité peut... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Pivoine de Chine Sedum 'Matrona' Seringa, Seringat Châtaignier commun Marronnier commun, Marronnier d'Inde Monnaie du pape, lunaire, herbe aux écus Mûrier sauvage, ronce commune, Mûrier ronce Œillet des fleuristes, Œillet commun Œillet d'Inde Grande Ortie, Ortie dioïque, Ortie commune Sarriette des montagne, sarriette vivace Sauge Grahamii, Sauge de Graham Paulownia Pélargonium Herbe aux écouvillons Violette odorante Petite pervenche Haricot commun Héliconia Phlox mousse poivrier noir Ragouminier Frangipanier Pomme de terre Pommes de terre douces
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question