Le pissenlit (Taraxacum officinale)

Publié mardi 05 août 2014 Commenter 0
Pissenlits

Sommaire

Le pissenlit : en bref

Nom scientifique
Taraxacum officinale
Provenance / Origine
Europe de l'Ouest, Europe du Nord
Période de semi
Mars - fin juin
Période de floraison
Eté
Couleur de floraison
Jaune
Température
Jusqu'à -20°C en hiver
Exposition à la lumière
Soleil
Reproduction
Semis, bouturage
Hauteur
10 à 50 cm
Acidité du sol
Neutre
Entretien
Binage, sarclage, désherbage
Type biologique
Vivace
Maladies
Oïdum
Type de feuillage
Persistant, feuilles en rosettes
Période de récolte
Août-mai

Classification de la plante

Règne
Plantae
Sous-règne
Tracheobionta
Division
Magnoliophyta
Classe
Magnoliopsida
Sous-classe
Asteridae
Ordre
Asterales
Famille
Astéracées

Le pissenlit, un incontournable de nos campagnes

Le pissenlit est une plante à fleur commune dans nos climats tempérés. On la rencontre facilement dans la campagne, où elle pousse dans les prairies ou au bord des sentiers et routes. Ses fleurs jaunes laissent ensuite place à une boule de graines présentant de fines aigrettes (akènes). Ces graines sont disséminées par le vent. La feuille est fortement découpée. La racine, pivotante, confère au pissenlit une bonne résistance à l'arrachage.

Ses vertus et propriétés

Devis Entretien de jardin
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

Le pissenlit présente de nombreuses vertus thérapeutiques bien connues. Ses feuilles possèdent des propriétés cholérétiques (action sur le foie), ses racines des vertus cholalogues (stimulation de la vésicule biliaire). L'ensemble de la plante est diurétique. Elle serait aussi tonique et diurétique.

Certaines précautions d'emploi sont à respecter. N'utilisez pas de pissenlits si vous présentez des troubles au niveau des organes-cible (foie et vésicule biliaire), en cas d'insuffisance rénale, d'ulcère ni d'obstruction intestinale. Il est aussi conseillé aux femmes enceintes ou allaitant de ne pas l'utiliser.

L'ingestion de pissenlit peut, dans certains cas, occasionner des inflammations des voies biliaires, des nausées ou des brûlures d'estomac. Il est conseillé de s'informer auprès d'un médecin ou pharmacien.

Le pissenlit peut également être utilisé au jardin en purin notamment. Riche en phosphore, il se révélera être un bon engrais et aidera vos plantes à développer leurs racines.

Cultiver le pissenlit

Si vous n'avez pas de pissenlits sauvages à proximité, vous pouvez aussi facilement en cultiver dans votre jardin. La multiplication a lieu au printemps par bouturage, ou encore par semis. Résistant, le pissenlit peut être récolté plusieurs fois, notamment en hiver. Conseil : chaque saison, préférez déplacer vos pissenlits, afin de garantir une bonne production. Vous pouvez aussi réaliser une fertilisation par fumier ou compost.

Semez vos graines, issues de plants sauvages ou du commerce, en ligne tous les 2 à 3 cm, à 1 cm de profondeur. Conservez une distance d'une trentaine de centimètres entre vos lignes. Lorsque les pousses seront assez grandes, vous pourrez les éclaircir, en conservant un plant tous les 10 à 15 cm.

Le bouturage a lieu au printemps lui aussi. Procédez en coupant des tronçons de racines de quelques centimètres sur des pissenlits sauvages ou domestiques. Mettez-le ensuite en terre en ligne, à raison d'un tronçon tous les 15 cm. Arrosez copieusement.

Astuces : coupez les fleurs dès l'apparition des tiges. Il est aussi possible de faire blanchir les pissenlits en les privant de lumière. Récoltez les racines avant la floraison, car sinon elles durciront.

Le saviez-vous ?

Au bout d'une tige de pissenlit, on ne trouve pas qu'une fleur, mais une multitude de petites fleurs jaunes. En effet, le pissenlit appartient à la famille des astéracées, dont l'ancien nom est "composées". Chaque fleur donnera une graine dotée d'une aigrette.

Le pissenlit est excellent en salades ! Limitez l'amertume en choisissant des feuilles jeunes. Les feuilles plus âgées peuvent être cuites à la façon des épinards. Les racines peuvent être utilisées, après ébullition, pour réaliser un substitut au café. Enfin, les fleurs se consomment elles aussi. Conservez-les dans du vinaigre, ou consommez-les directement en salade ou en confit. Tout est bon dans le pissenlit !

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Le pissenlit (Taraxacum officinale)". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Pittosporum
Pittosporum
Le pittosporum, un arbre d'ornement original Pittosporum est le nom d'une famille... +
Nigelle de Damas
Nigelle de Damas
La nigelle de Damas, une fleur d'ornement La nigelle de Damas, ou cheveu de Vénus, est... +
Laitue asperge
La laitue asperge
Une salade cultivée pour sa tige florale La laitue asperge, aussi appelée celtuce ou... +
L'ail rocambole
L'ail rocambole
L'ail rocambole ou "ail poireau" L'ail rocambole, allium scorodoprasum en latin signifie... +
Système d'arrosage automatique d'une pelouse
Arroser sa pelouse
L’alimentation en eau du gazon est essentielle car l’herbe est constituée à... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Le potimarron Le radis noir Les bunias d'orient Les citrouilles Les crosnes Les feuilles de bette Les primevères Néflier d'Allemagne Nigelle de Damas Noisetier Noisetier tortueux Olivier de boheme Phormium Photinia red robin Bambou Phyllostachys aurea Pin Douglas Pin sylvestre Néflier du Japon, Bibacier Pittosporum Plumbago Pommier du japon, Cognassier du Japon Coucou, Primevère officinale Sansevieria Sapin nordmann Sarracenia
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question