Jardinage et composition du sol

Publié lundi 18 février 2013 Commenter 0
composition sols

Sommaire

Bon sol ou mauvais sol, comment juger ?

Un sol peut être décrit par plusieurs critères. Un critère important est sa capacité à stocker l'eau et à la restituer. Les sols sableux laissent filer l'eau sans la retenir, ils sont donc pauvres, les plantes qui y survivent sont dignes des plantes du désert ! A l'opposé, les sols argileux (qui collent au chaussures en hiver !) stocke très bien l'eau. Ils sont présents principalement du nord de la France jusqu'à une ligne passant au sud de Paris, et sur la côte nord bretonne. Par ailleurs, les sols peuvent être plus ou moins riches en minéraux, les sols argileux sont très riches. Vous pouvez essayer d'humidifier votre terre, de faire une boule avec, puis un boudin, et enfin un anneau. Chaque étape correspond à un pourcentage d'argile progressif, donc si vous parvenez à faire un anneau, c'est que votre sol est très argileux ! Mis à part la nature sableuse ou argileuse d'un sol, sa capacité à stocker l'eau et sa richesse en nutriments dépendent de la profondeur du sol. Si par exemple en un coup de bêche, vous atteignez une roche très dure, « la roche mère », comme le granite par exemple, c'est que votre sol est peu profond, et donc pas très riche, c'est  souvent le cas en Bretagne par exemple.

Comment l'améliorer ?

Devis Terre Végétale
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

Pour améliorer ces deux caractéristiques (minéraux et capacité de rétention de l'eau), la solution est d'apporter de la « matière organique ». C'est à dire du compost, ou du fumier (bien composté lui aussi). Les molécules issues des matières végétales et des fécès en décomposition permettent de retenir les molécules d'eau (adsorption), et leur dégradation libère des minéraux disponibles pour les plantes. Pour avoir un bon compost, il faut y mettre non seulement des épluchures de légumes, mais aussi des débris de bois (branchettes issues de la taille des arbres). Cela permet d'aérer le composte et d'équilibrer les apports de carbone (branches) et les apports d'autres minéraux (azote en particulier). Il est bon de « retourner » le composte 1 fois par mois environ (moins en hiver et plus en été). Cela permet de l'aérer, c'est à dire d'apporter de l'oxygène aux micro-organismes qui le décomposent.

Sols calcaires, sols acides

Les sols calcaires sont basiques, pH>7. Les sols granitiques et les sols rouges du sud de la France, riches en Al (aluminium) sont acides, pH<7. Et alors ? L'acidité peut empêcher certains minéraux d'être assimilés par les plantes car ils sont piégés dans le sol et ne sont pas accessibles. C'est pour cela que l'on chaule les champs. En effet, la chaux est du calcaire qui permet de rééquilibrer le pH. Les sols calcaires eux sont souvent bons, sauf s'il sont trop poreux et ne permettent pas de bien stocker l'eau (voir paragraphe précédents). Certaines plantes, sont néanmoins, par essence, adaptées à des sols soit acides, soit calcaires. La vigne, les cyclamens par exemple se portent mieux sur des sols calcaires, les framboisiers et les hortensias sur les sols acides. Si votre sol est trop acide, vous pouvez y mettre des cendres, mais pas trop ! Les cendres sont très « réactives », comme la soude elles peuvent brûler pas mal de choses. Si vous habitez près de la mer, vous pouvez aussi mettre des coquilles de moules, coques, ou autres fruits de mer après les avoir manger (attention qu'elles ne soient pas salées). Elles feront effet sur le  long terme, alors que l'effet de la cendre est à court terme. Pour savoir si votre sol est acide ? Si vous habiter en Bretagne, en Auvergne, dans les Alpes de l'Est, dans les Pyrénnées, votre sol est sûrement acide : il y a du granite en dessous ! Par contre sur les Causses, au bord du Rhône, ou au dessus de la craie du Bassin Parisien et de la Normandie, les sols sont calcaires. Dans le sud-ouest, le Bordelais est calcaire, mais les Landes sont acides.... En générale cela se sait dans la région, mais il peut y avoir des variations à toute petite échelle. Un autre test est de planter un hortensia, s'il fleurit bleu, le sol est plutôt acide, s'il fleurit rose, le sol est calcaire.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Jardinage et composition du sol". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Chaulage
Le Chaulage
Principe chimique Le chaulage est employé pour rehausser le pH d'un sol trop acide et/ou... +
oidium
L'oïdium
 Un feutrage blanc sur les feuilles  L'oïdium est une maladie cryptogamique, c'est à dire que... +
amandier
Amandier de Chine
Un arbre décoratif  aux fleurs roses pâles L’amandier de Chine (Prunus Triloba), est un arbre... +
heliconia
Héliconia
Une plante d’intérieur colorée mais délicate Le bec de perroquet, ou balisier (Heliconia... +
Marronnier2
Marronnier commun, Marronnier d'Inde
L’arbre traditionnel de nos parcs et jardins Le marronnier est un arbre très commun... +
Aloès
Aloès
L’aloès :une plante idéale pour les régions chaudes  L’aloès est plutôt à... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Abélia à grandes fleurs Goyavier de Montevideo ou du Brésil Amélanchier à feuilles ovales Arbre du voyageur Rince-bouteille citrine Cerisier japonais Anémone de Caen Sauge Guarani La Plante serpent Le saule pleureur L'arbre ombrelle L'orpin d'automne La Joubarbe toile d'araignée La spirée japonaise la Spirée Stévia, Chanvre d'eau Tamaris Tanaisie If commun, If à baie Thlaspi Le Thuya Le Thym commun Les Filles de l'air La tomate Cobra La Tomate Fandango
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question