Le Chaulage

Publié jeudi 21 février 2013 Commenter 0
Chaulage

Sommaire

Principe chimique

Devis Entretien de jardin
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

Le chaulage est employé pour rehausser le pH d'un sol trop acide et/ou pour alléger un sol rendu lourd par une abondante présence d'argile. Il se fait par apport manuel de calcaire, de formule CaCo3 et véritable nom carbonate de calcium, et permet de stimuler la vie microbienne dans le sol et ainsi les cycles de décomposition de la matière. En effet, si une légère acidité est bénéfique à l'activité des microorganismes, elle devient néfaste si elle est trop prononcée. La vraie chaux, ou chaux vive de formule CaO n'est pas recommandée, car elle est très caustique et pourrait brûler vos plantations. De manière générale, le chaulage est pratiqué pour des sols ayant un pH compris entre 4,5 et 6. Au-delà, ce n'est pas nécessaire, le pH est idéal pour la plupart des plantes.

Usage et vertus

Le chaulage peut être effectué toute l'année, mais vous devrez ensuite attendre un mois avant de planter dans le sol amendé. Le carbonate de calcium se présente sous forme de poudre, comme de la farine, il est donc très facilement dispersé par le moindre courant d'air. Si vous voulez éviter d'en respirer à plein nez, effectuez le chaulage par une journée sans vent. Munissez-vous de plus de lunettes et de gants.

En ce qui concerne les quantités, on peut donner quelques ordres de grandeur. Si le pH de départ est de 4,5 ; incorporez 190 g/m² de calcaire (respectivement 285 et 400) pour un sol de type sableux (respectivement terre franche et argileux).  Si le pH de départ est de 5 ; incorporez 155 g/m² de calcaire (respectivement 235 et 330) pour un sol de type sableux (respectivement terre franche et argileux).  Si le pH de départ est de 5,5 ; incorporez 130 g/m² de calcaire (respectivement 190 et 260) pour un sol de type sableux (respectivement terre franche et argileux).  Si le pH de départ est de 6, incorporez 118 g/m² de calcaire (respectivement 155 et 215) pour un sol de type sableux (respectivement terre franche et argileux).

Préférez cette opération pour les potager, où la majorité de vos plantations sont annuelles, car il va vous falloir en effet retourner le sol ! Ce serait dommage d'abimer vos massifs de vivaces. Pour les fleurs pérennes, essayez plutôt d'adapter le choix de l'espèce à votre sol. S'il est acide, tant pis, il existe bien des plantes ravissantes qui s'en accommoderont très bien. Pensez par exemple à la bruyère, aux azalées et aux rhododendrons, cette liste n'étant pas exhaustive !

Il n'est pas nécessaire de chauler chaque année, car de trop acide, votre sol risquerait de devenir trop alcalin ! Avant d'apporter du calcaire, mesurez le pH de votre lopin de terre en plusieurs endroits, à l'aide de kits fournis vendus en jardinerie. Profitez du moment où vous décidez de bêcher par exemple pour incorporer le carbonate, vous ferez ainsi deux actions en une seule fois et ménagerez vos forces. Par contre, prenez garde de ne jamais épandre de fumier en même temps, car les composants de ce dernier réagiraient avec le carbonate de calcium et dégageraient de l'ammoniac, à l'odeur piquante et dérangeante.

Le chaulage peut aussi parfois faire office de désherbant pour gazon, à raison d'un épandage de calcaire d'environ 50g/m² directement sur votre pelouse. Cela devrait vous débarrasser de l'oseille et de la luzule des prés. Ce n'est pas évident, mais il faut absolument que vous preniez garde de ne pas faire de paquets en épandant, l'ensemble doit être homogène, car sinon vous brûleriez la pelouse aux endroits où l'apport est trop concentré. Pour éviter ce genre de problème, procurez-vous un épandeur manuel sur roues, ou bien utilisez une passoire fine.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Le Chaulage". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Rince-bouteille citrine
Rince-bouteille citrine
Un arbuste très décoratif… Ce sont ses fleurs d’un beau rouge pourpre qui donnent à... +
Pollinisation
La Pollinisation
Définition physiologique du phénomène Pour les puristes de la biologie végétale, la... +
oidium
L'oïdium
 Un feutrage blanc sur les feuilles  L'oïdium est une maladie cryptogamique, c'est à dire que... +
engrais
Les engrais de jardin NPK
NPK ? Ca veut dire quoi ?   Les plantes se nourrissent de lumière grâce à la... +
pecher
Pêcher commun
Un arbre aux fruits juteux, et aux délicates fleurs roses Le Pêcher commun (Prunus persica) est... +
Figuier
Figuier
Le figuier, un arbre de haute tradition méditerranéenne Le figuier était déjà cultivé... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Abélia à grandes fleurs Goyavier de Montevideo ou du Brésil Amélanchier à feuilles ovales Arbre du voyageur Rince-bouteille citrine Cerisier japonais Anémone de Caen Sauge Guarani La Plante serpent Le saule pleureur L'arbre ombrelle L'orpin d'automne La Joubarbe toile d'araignée La spirée japonaise la Spirée Stévia, Chanvre d'eau Tamaris Tanaisie If commun, If à baie Thlaspi Le Thuya Le Thym commun Les Filles de l'air La tomate Cobra La Tomate Fandango
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question