Le paillage

Publié mercredi 23 avril 2014 Commenter 0
paillage avec écorces de bois

Sommaire

Le paillage, une technique aux multiples avantages

Le paillage consiste à disposer une couche d’un matériau naturel sur le sol, souvent des débris végétaux, autour des plantes du jardin.

Le principal avantage de cette technique est de conserver l’humidité du sol. En effet, lorsque vous arrosez les plantes de votre jardin, la terre autour est souvent nue. L’eau s’évapore alors très facilement et il vous faut arroser souvent. Le paillage permet de garder l’eau dans la couche superficielle du sol, disponible pour la plante et donc de l’économiser.

Devis Entretien de jardin
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

Ensuite, le paillage peut avoir un effet très esthétique. Les matériaux utilisables sont de couleurs variées. Vous pouvez les choisir en fonction des plantes de votre jardin pour obtenir un bel effet.

Le paillage constitue en outre ce que l’on pourrait appeler un engrais à libération lente. En effet, la matière utilisée étant organique, elle se décompose lentement grâce à la microfaune du sol. Elle libère ainsi ses nutriments aux abords des racines des arbres et arbustes et maintient une forte activité microbienne dans le sol. Cela permet à vos plantes de rester en excellente santé, capables de se défendre contre les ravageurs et maladies et aussi de mieux se développer. Vous aurez donc moins de traitements et de fertilisations à appliquer.

Un dernier avantage et pas des moindres, est l’inhibition des mauvaises herbes. Lorsque vous appliquez une couche de paillage, celle-ci étouffe les graines des mauvaises herbes présentes dans la terre. Bien sûr, quelques-unes arrivent toujours à émerger, mais cela vous donne nettement moins de travail en désherbage ou en traitement herbicide.

Le paillage est donc chaudement recommandé pour vos parterres. Mais quel matériau choisir ? Où le trouver ? Comment l’appliquer ?

Le bon matériau

Il vous faut le choisir en fonction de vos attentes et de vos ressources. En effet, on peut pailler avec beaucoup de choses : feuilles mortes, tontes de pelouse, écorces de bois, matières synthétiques, etc. Ces dernières sont souvent esthétiques, mais n’ont pas tous les avantages des précédentes. C’est à vous de faire ce choix.

Le paillage, un moyen de recycler ses déchets verts

Si vous avez beaucoup de déchets de tontes, de taille ou de feuilles mortes, vous pouvez les utiliser comme paillage. Vous pouvez aussi en demander à votre voisinage. Pour les branches, il est préférable de les broyer avant de vous en servir pour couvrir le sol. Récupérer ces déchets vous évitera d’investir dans un composteur, surtout si vous avez un jardin de faible surface, ou de tout jeter.

Vous avez aussi la possibilité d’acheter du paillage prêt à l’emploi en jardinerie tel que les écorces de pins.

La mise en place et l’entretien du paillage

Débarrassez tout d’abord votre parterre de toute mauvaise herbe. Étalez ensuite le matériau choisi sur toute la surface, en vous assurant d’en mettre une épaisseur de 5 à 10 centimètres. Attention, n’en mettez pas au pied même de vos plantes, laissez une dizaine de centimètres au moins autour afin d’éviter l’arrivée de maladies.

Si vous avez utilisé un matériau biodégradable, il vous faudra le renouveler tous les 2 à 3 ans. Pour cela, remettez-en directement au dessus de l’ancien.

Voilà vos parterres bien protégés !

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Le paillage". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Pot de miel
Comment récolter le miel ?
A quel moment récolter ? Le miel se récolte uniquement sur les cadres cirés contenus... +
Noisettes
La taille du noisetier
Le noisetier, une plante entre arbre et buisson Le noisetier, ou Corylus avellana, est... +
Pêche jaune
Le traitement pour combattre la cloque du pêcher
La cloque du pêcher est une maladie due à un champignon (Taphrina deformans). Celui-ci... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Anémone de Caen Sauge Guarani La Plante serpent Le saule pleureur L'arbre ombrelle L'orpin d'automne La Joubarbe toile d'araignée La spirée japonaise la Spirée Stévia, Chanvre d'eau Tamaris Tanaisie If commun, If à baie Thlaspi Le Thuya Le Thym commun Les Filles de l'air La tomate Cobra La Tomate Fandango La Tomate Pyros La Tomate Supersteak Le Tournesol Le jasmin étoilé Trèfle blanc La Myrtille arbustive
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question