Thlaspi (thlaspi)

Publié dimanche 14 juillet 2013 Commenter 0
Thlaspi

Sommaire

Thlaspi : en bref

Nom scientifique
thlaspi
Provenance / Origine
zone tempérée et de montagne de l'hémisphère nord
Période de semi
mars (sous serre) ou mai (plein air)
Période de floraison
juin-septembre
Couleur de floraison
blanche, rose ou pourprée
Température
climat tempéré
Exposition à la lumière
plein soleil
Reproduction
semis et boutuage des rameaux au printemps
Hauteur
20 cm
Acidité du sol
neutre
Entretien
arroser régulièrement en été, supprimer les fleurs fanées, rabattre les tiges tous les 3-4 ans
Type biologique
herbacée vivace ou annuelle érigée
Maladies
aucune notable
Type de feuillage
persistant
Insectes et animaux ravageurs
limaces

Classification de la plante

Division
Angiosperme
Classe
Dicotylédones
Sous-classe
Dilleniidae
Ordre
Capparales
Famille
crucifères

La thlaspi est une plante relativement facile à cultiver, si vous la mettez dans un sol léger et bien drainé ainsi que dans un endroit ensoleillé.

Un peu d’étymologie

Thlaspi vient du grec thlaein qui signifie « presser ». Son nom est dû à son utilisation dans l’Antiquité : en effet on suppose que ses graines servaient à faire de la moutarde.

Lutte contre les limaces et les escargots

Devis Entretien de jardin
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

La seule difficulté pour cultiver de la thlaspi est de se débarrasser des limaces qui en sont friandes. Mais il faut savoir que les carabes et les hérissons sont des prédateurs de ces dernières. Il est donc conseillé de ne pas les exterminer si vous voulez voir se développer vos massifs.

De la même manière, le thym est un agent efficace pour repousser limaces et escargots, vous pouvez donc associer les deux plantes pour éviter des surcoûts inutiles en utilisant des pesticides.

Technique de bouturage

Le bouturage se fait de manière spontanée au printemps chez la thlaspi. Il vous est cependant possible de préparer vos boutures vous mêmes si vous voulez créer un autre massif.

Tout d’abord il vous faut prélever la bouture de rameau sur la plante mère. Faites-le de préférence avec un petit greffoir ou avec un couteau que vous aurez désinfecté au préalable.

Procédez ensuite à l’habillage de la bouture : avant tout autre chose il faut diminuer la transpiration du rameau en réduisant la surface foliaire et en dégageant la tige. Vous pouvez ensuite tremper la tige dans l’eau, et dès l’apparition des premières racines, rempoter le rameau dans un mélange de terreau et de sable. Il faut alors placer seulement un tiers du rameau dans la terre (environ 5cm). Il ne vous reste plus qu’à surveiller régulièrement, dans les premiers temps, que l’humidité et la température soient correctes.

Espèces cultivables

Découvrez ces autres articles
Feijoa
Feijoa, Goyavier de Montevideo
Un arbre à vocation ornementale ... Pouvant parfois atteindre les 6 mètres, le Feijoa... +
Verveine
La Verveine
Une fausse mauvaise herbe La Verveine est une plante que l'on rencontre surtout aux bords... +
Saule pleureur dans un jardin
Le saule pleureur
Une plante pour orner les plans d'eau Originaire de Chine, cet arbre au port... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Le Thuya Le Thym commun Les Filles de l'air La tomate Cobra La Tomate Fandango La Tomate Pyros La Tomate Supersteak Le Tournesol Le jasmin étoilé Trèfle blanc La Myrtille arbustive Le Vanillier La Verveine Véronique Arbustive La Verveine officinale Vigne vierge Le vinaigrier Weigelia Yucca éléphant Yucca filamenteux Yucca Rostrata Plante ZZ La Zinnia Feijoa, Goyavier de Montevideo Rose trémière annuelle
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question