Installer une ruche dans son jardin

Publié jeudi 06 mars 2014 Commenter 0
Plaque alvéolée

Sommaire

Pourquoi installer une ruche ?

Qui n’a jamais rêvé d’avoir son propre miel produit au fond du jardin ? Substance riche en sucre, le miel recèle également de nombreux minéraux et quelques vitamines. L’entretien annuel d’une ruche ne dépasse pas les dix heures, et son coût d’installation oscille autour des 300€ pour une production moyenne de 20 kg de miel par an dans de bonnes conditions.

Devis Paysagiste
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

Si vous avez beaucoup d’arbres ou d’arbustes fruitiers dans votre jardin, la présence de la ruche peut entraîner une augmentation de leur productivité.

A travers cet article, vous allez découvrir qu’il n’est pas difficile d’installer sa propre ruche.

Monter sa ruche

Il vous faut dans un premier temps commander votre ruche chez un vendeur spécialisé. La ruche comprend différents éléments faciles à assembler.

Tout d’abord, il y a un pied pour surélever la ruche (des parpaings sont suffisants) et la protéger de l’humidité.

Ensuite, vous avez le corps de la ruche, qui constitue l’espace où vivra votre colonie et où la reine pondra ses œufs. Il est constitué de plusieurs plaques de cires alignées verticalement, où les abeilles construiront les alvéoles pour le couvain (les larves) et stockeront leur nourriture.

Au dessus de ce corps, il y a une ou plusieurs hausses. Ce sont des chambres supplémentaires semblables au corps mais où la reine ne peut pas pondre (grâce à un filtre anti-reine). Ainsi, les abeilles ne font qu’y stocker le miel, que vous pourrez récolter par la suite.

Enfin viennent un couvre cadre et le toit, qui permettent de protéger la ruche des intempéries et de la chaleur.

L’emplacement pour la ruche

Le placement de votre ruche doit être choisi avec précaution.

La ruche doit être proche de plantes qui fleurissent, mais également d’une source d’eau, indispensable pour les milliers d’abeilles qui y vivront.

Il lui faut également être à l’abri des vents dominants, grâce à un mur, à une haie… Elle ne doit pas être placée en plein soleil, ni complètement à l’ombre et doit être orientée vers le Sud ou Sud-Est pour avoir du soleil dès le matin.

Par ailleurs, isolez la ruche et laissez lui un périmètre de tranquillité de 5 à 10 mètres, sans passage.

L’équipement nécessaire

Pour pouvoir gérer votre colonie d’abeilles, vous devez vous équiper. Il faut savoir que les abeilles ne sont pas agressives d’ordinaire, sauf si on s’approche un peu trop de leur ruche ou que l’on fait des gestes brusques. Mieux vaut se protéger de leurs piqûres.

Tout d’abord, il vous faut une combinaison d’apiculteur qui couvre l’ensemble du corps ainsi que des gants épais.

Ensuite, munissez-vous d’un enfumoir, outil indispensable pour calmer les abeilles lorsque vous intervenez sur la ruche.

Enfin, vous pouvez également acheter un lève-cadres qui sert à écarter les différentes chambres de la ruche pour les manipuler. Méfiez-vous, ces chambres peuvent peser plusieurs dizaines de kilo chacune.

Recevoir et installer les abeilles

La plupart des vendeurs d’abeilles vous les fourniront au printemps, qui est la meilleure période pour installer une ruche. Une fois les abeilles reçues, attendez le soir pour faire l’installation. C’est la période de la journée où elles s’installent. Equipez-vous avec le matériel décrit plus haut.

Lorsque vous recevez vos abeilles, celles-ci sont conditionnées comme dans une ruche, c'est-à-dire sur des plaques de cire. Pour commencer, ouvrez la caisse où se trouvent les abeilles, enfumez-les un petit peu (deux à trois pressions d’enfumoir suffisent).

Tout ce que vous avez à faire est de transférer les plaques de la caisse livrée vers le corps de la ruche. Gardez la même organisation de plaques que dans la caisse. Prenez votre temps, ne faites pas de gestes brusques, et tout se passera bien.

A la fin, refermez la ruche avec la hausse s’il y en a, et le toit. Vos abeilles partiront à la recherche de fleurs dès le lendemain.

La réglementation

L’installation de ruches ne se fait pas entièrement librement. Il est nécessaire de respecter quelques règles.

Concernant l’emplacement de la ruche, la réglementation varie en fonction du département voire de la commune où vous l’installez. Renseignez-vous pour bien connaître ces dispositions. Ceci dit, la distance entre la ruche, le voisinage ou la voie publique n’est plus réglementée sitôt que cette première en est isolée par un obstacle continu et infranchissable de 2 mètres de haut, s’étendant sur 2 m de chaque côté de la ruche (article 207 du code rural). Comprenez par exemple, un mur.

Votre ruche doit être déclarée à la DDPP, Direction Départementale de la Protection des Populations dans un délai d’un mois après installation, et chaque année par la suite.

Vous pouvez également souscrire à une assurance pour votre ruche. N’oubliez pas que vous êtes responsable de vos abeilles.

Enfin, si vous consommez votre miel uniquement dans un cadre familiale et non commercial, vous devez demander un numéro NUMAGRIT auprès de la DDPP.

Cette règlementation peut paraître lourde, mais elle est indispensable pour assurer la sécurité de tous.

Pour aller plus loin

On en parle sur qrmaison :

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Installer une ruche dans son jardin". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Jardinière avec pétunias roses
Plantes pour jardinières
La jardinière, un bon moyen d’amener le végétal à sa fenêtre Avec l’urbanisation... +
L'abricotier 2
La taille de l'abricotier
L’abricotier, un arbre à ne pas trop tailler L’abricotier, ou Prunus armeniaca,... +
Le cerisier
Combattre le chancre du cerisier
Le chancre est une maladie d’origine bactérienne (Pseudomonas). Elle se traduit par... +
L'artichaut violet
Planter des artichauts
La culture de l’artichaut est très simple. Elle vous permettra d’embellir votre jardin... +
Réagissez à cette article
Articles dans la même categorie
Encyclopédie des plantes
Anémone de Caen Sauge Guarani La Plante serpent Le saule pleureur L'arbre ombrelle L'orpin d'automne La Joubarbe toile d'araignée La spirée japonaise la Spirée Stévia, Chanvre d'eau Tamaris Tanaisie If commun, If à baie Thlaspi Le Thuya Le Thym commun Les Filles de l'air La tomate Cobra La Tomate Fandango La Tomate Pyros La Tomate Supersteak Le Tournesol Le jasmin étoilé Trèfle blanc La Myrtille arbustive
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question