Le coqueret violet (Physalis philadelphica Lam.)

Publié jeudi 06 novembre 2014 Commenter 0
Coqueret violet

Sommaire

Le coqueret violet : en bref

Nom scientifique
Physalis philadelphica Lam.
Provenance / Origine
Europe, Asie, Japon et Amérique du Sud
Période de semi
Mars
Couleur de floraison
Bleue, blanche ou violacée
Exposition à la lumière
Soleil ou mi-ombre
Reproduction
Graines et rhizomes
Acidité du sol
Moyenne
Type biologique
Plante annuelle
Maladies
Rouille
Insectes et animaux ravageurs
Pucerons, aleurodes, mouches blanches, limaces et escargots
Période de récolte
Automne

Classification de la plante

Règne
Plantae
Sous-règne
Tracheobionta
Division
Magnoliophyta
Classe
Magnoliopsida
Ordre
Solanales
Famille
Solanacées

Le coqueret violet, une physalis comestible

Le coqueret violet est une physalis, tout comme l'alkékenge ou amour en cage. Les physalis sont originaires d'Europe, d'Asie, du Japon et d'Amérique du Sud. Il existe de nombreuses variétés de physalis et seuls les fruits de certaines d'entre-elles sont comestibles. Ainsi, le fruit de physalis alkekengi était déjà consommé au néolithique en Europe. Une des variétés de physalis les plus connues est l'alkékenge du Pérou ou physalis peruviana.

Devis Entretien de jardin
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

Le coqueret violet, aussi appelé petite tomate du Mexique ou tomate fraise est une plante annuelle, glabre. Ses tiges sont fortement teintées en pourpre et ses fleurs sont bleues et blanches ou violacées. Elles sont proches de celles de l'alkékenge. Ses baies sont sphériques et légèrement aplaties aux extrémités. Elles ressemblent à des prunes vertes tachetées de violet.

Des consommations variées

Vous pouvez consommer les fruits du coqueret violet. Il est acide, avec un léger goût de tomate. Vous pouvez le déguster cru, avec un jus de citron ou cuit. Ses utilisations culinaires sont comparables à celles des tomates.

Comment cultiver le coqueret violet ?

Les physalis aiment beaucoup la chaleur et la terre franche, bien drainée et de texture normale. Une acidité moyenne est idéale. Les physalis ont aussi besoin d'une bonne teneur en matière organique dans le sol. L'emplacement choisi peut être ensoleillé ou mi-ombragé. Attention, cette plante craint le froid et gèle facilement.

Les physalis sont cultivées de la même manière que les tomates. Semez en mars, à l'abri (sous châssis ou sous serre). Recouvrez les graines d'un peu de terre fine. Leur germination est lente et nécessite une température avoisinant les 20 °C.

Plantez les jeunes plants en pleine terre en mai, avec un espacement d'au moins 1 m entre chaque pied, et de 2 m entre chaque rang. Il est également possible de planter des physalis à partir de fragments de rhizomes sectionnés en avril et replantés aussitôt. Récoltez les fruits en automne. Ils se conservent très longtemps : le calice protège la baie comme une sorte d'emballage. Vous pouvez casser doucement les tiges fructifères et conserver l'ensemble dans un endroit frais, sec et aéré, à une température idéale de 15°C.

Maladies et ravageurs

Les physalis sont sensibles à la rouille, aux pucerons, aux aleurodes, aux mouches blanches. Protégez aussi vos cultures sous serre des limaces et escargots qui raffolent de cette plante.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Le coqueret violet (Physalis philadelphica Lam.)". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Noisetier tortueux
Noisetier tortueux
Le noisetier tortueux, un bel arbuste décoratif Le noisetier tortueux est un noisetier... +
citrouille
Les citrouilles
La citrouille, légume star d'Halloween Souvent assimilée au potiron, la citrouille est... +
La sphaigne
La sphaigne
Une plante aux nombreuses propriétés La sphaigne est la plante majoritaire des... +
La capucine tubéreuse
La capucine tubéreuse
Une tubercule originaire des Andes Cette plante originaire des Andes vit entre 2 500 et 4... +
Gunnera
Gunnera
Le gunnera, plante vivace aux grandes feuilles décoratives Aussi appelé gunnère du... +
Le woofing
Le woofing
Le woofing est un partage de mode de vie chez l’habitant. Une personne souhaitant... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Le cormier Le cresson alénois Le goji Le haricot d'Espagne Le haricot de Lima Le melon Le navet boule d'or Le pâtisson Le pissenlit Le potimarron Le radis noir Les bunias d'orient Les citrouilles Les crosnes Les feuilles de bette Les primevères Néflier d'Allemagne Nigelle de Damas Noisetier Noisetier tortueux Olivier de boheme Phormium Photinia red robin Bambou Phyllostachys aurea Pin Douglas
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question