Motoculteur ou Motobineuse

Publié vendredi 22 mars 2013 Commenter 0
Motoculteur

Sommaire

Motoculteur ou Motobineuse ?

Ces deux outils motorisés, conduits à pieds, permettent un travail du sol facile et rapide avant la mise en culture. Ils remplacent efficacement le travail à la bêche ou à la fourche qui peut vite être épuisant et trop longs si vous possédez des grandes surfaces. La différence entre le motoculteur et la motobineuse réside dans le fait que, sur cette dernière, c’est la rotation des fraises qui fait avancer la machine tandis que le motoculteur possède 2 roues (ou, plus rarement, une seule roue).

 

La motobineuse : idéale pour les utilisations occasionnelles sur des petites surfaces

 
Devis Entretien de jardin
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

Les avantages de la motobineuse sont sa maniabilité et sa légèreté qui facilitent le travail, le transport et le rangement. C’est aussi l’outil le moins cher et qui consomme le moins d’énergie. En revanche, du fait de sa puissance réduite (300W à 2kW), elle n’est pas adaptée aux grandes surfaces et à une utilisation intensive. Selon le nombre de fraises, sa largeur de travail va de 15 à 45 cm, sur une profondeur de 10 à 30 cm et elle peut peser de 5 à 30 kg.

Il existe des motobineuses à moteur thermique (gasoil ou essence) et à moteur électrique. Ce dernier est bien adapté pour les petites surfaces en ville car il est silencieux et nécessite peu d’entretien. En revanche vous aurez besoin d’une prise électrique à proximité et le fil peut vite devenir gênant lors de vos manœuvres. Il est donc idéal si vous souhaitez travailler uniquement des parterres ou des plates-bandes mais si vous recherchez une machine pour travailler le sol d’un grand potager ou verger, vous opterez pour la bonne autonomie et la puissance d’une motobineuse à moteur.

Le motoculteur : un outil puissant pour travailler de vastes surfaces

Le motoculteur à fraise arrière est très apprécié des jardiniers pour travailler facilement le sol des grandes surfaces, sur une profondeur constante. Il convient très bien à des surfaces à partir de 500 m². Bien plus puissant que la motobineuse (3 à 11kW),  il pèse aussi très lourd (60 à 100 kg) mais des contrepoids permettent un bon équilibrage. Il est très maniable grâce à son système de vitesse et la majorité possède une marche arrière, très utile pour faire demi-tour ou pour contourner des obstacles. Selon le nombre de fraises (de 2 à 6), sa largeur de travail va de 45 à 55 cm, sur une profondeur de 30 à 50 cm.

Pourquoi utiliser une motobineuse ou un motoculteur ?

Le travail du sol est indispensable pour une bonne réussite de vos semis et plantation. En effet, il faut que la terre soit meuble et aérée pour que les racines des végétaux s’y installent facilement. De plus, une terre travaillée permet une bonne circulation de l’eau et de l’air et donc une bonne activité des microorganismes du sol.

 

Dans l’idéal, il faut réaliser un travail du sol profond (20-30 cm) en automne par bêchage. Profitez de ce labour pour enfouir des amendements organiques. Ensuite, procédez à un travail plus superficiel (10 cm maximum) au printemps, pour détruire la croûte formée par l’eau.

 

Les motoculteurs permettent donc de réaliser rapidement et facilement ces travaux du sol, tout en enfouissant les amendements. Ils peuvent aussi être utilisés pour désherber les inter-rangs entre vos cultures.

logo e-loue
Location de motoculteur

Notre partenaire e-loue vous permet de louer un motoculteur à des particuliers. Rien ne sert d'acheter un outil qui vous servira quelques jours dans l'année ! Visitez le site de location de motoculteur

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Motoculteur ou Motobineuse". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Poivrons
Planter des poivrons
Légume caractéristique de la ratatouille, le poivron est originaire d’Amérique... +
Taille de la vigne
Taille de la vigne
La vigne, une plante grimpante fruitière et décorative La vigne, ou Vitis vinifera, fait... +
abélia
Abélia à grandes fleurs
Une espèce présentant de nombreux hybrides Au sein même du genre Abelia existent de nombreux... +
Marcottage
Le Marcottage
Une Technique de multiplication Le marcottage est une forme de multiplication végétative... +
purin de fougère
Le purin de fougères
La fougère aigle, celle des landes et forêts La fougère aigle, est la grande fougère commune... +
Washingtonia, Palmier jupon
Washingtonia, Palmier jupon
Le palmier des avenues californiennes Le nom de Washingtonia ne vous dit peut-être rien... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Anémone de Caen Sauge Guarani La Plante serpent Le saule pleureur L'arbre ombrelle L'orpin d'automne La Joubarbe toile d'araignée La spirée japonaise la Spirée Stévia, Chanvre d'eau Tamaris Tanaisie If commun, If à baie Thlaspi Le Thuya Le Thym commun Les Filles de l'air La tomate Cobra La Tomate Fandango La Tomate Pyros La Tomate Supersteak Le Tournesol Le jasmin étoilé Trèfle blanc La Myrtille arbustive
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question