Tailler un figuier : les étapes clés

Publié jeudi 11 octobre 2018 Commenter 0
belle figue dans figuier

Sommaire

Le figuier est un arbre d'un entretien assez facile. Il convient cependant de le tailler à des périodes déterminées. Cette opération régulière est nécessaire à la croissance harmonieuse de l'arbre et à la production de beaux fruits. Pour cela, il convient de respecter certaines étapes.

Tailler au bon moment

La première étape consiste à bien choisir la date de votre taille. L'hiver est le meilleur moment pour y procéder. En effet, cette période de faible croissance est la plus propice à la taille. Elle sera d'autant plus facile à faire que les feuilles du figuier tombent et que vous pouvez procéder avec plus de précision. Si vous habitez une région au climat doux, la taille peut être réalisée en novembre, à l'issue de la récolte. S'il s'agit d'une région où le froid est plus marqué, il est préférable d'attendre que les grandes gelées soient passées. La taille se fera alors vers la fin du mois de février.

Les premières branches à tailler

Une fois la date choisie, il faut débuter votre taille en coupant certaines catégories de branches. Il s'agit d'abord des nouvelles branches qui apparaissent sur le tronc du figuier et qui poussent jusqu'à la hauteur des branches principales. Dans la plupart des cas, ces branches ne pourront pas porter de fruits ; elles ne présentent donc aucune utilité et il vaut mieux les couper. Ceci fait, il faut également couper les rejets, qui se développent souvent au pied de l'arbre. S'ils ne sont pas retirés, ces rejets vont canaliser une partie de l'énergie de l'arbre. Votre figuier sera alors moins vigoureux.

La taille des branches secondaires ou malades

L'étape suivante consistera à couper les branches secondaires du figuier. Il s'agit notamment des pousses qui viennent sur les branches à fruits. Elles peuvent détourner une partie de la sève de l'arbre, surtout si elles poussent trop près du tronc. De ce fait, la branche à fruits, moins irriguée, sera moins vigoureuse. Vous pourrez ensuite procéder à la section des branches malades de votre figuier (en savoir plus ici), qui, par leur présence, contribueront à affaiblir l'arbre. Même une de vos branches à fruits principales doit être coupée si elle est malade. Il conviendra alors de choisir, pour porter vos fruits, une jeune branche plus vigoureuse.

Tailler les autres branches

L'étape suivant consistera à vous débarrasser des plus vieilles branches, moins productives, pour faire plus de place aux jeunes pousses. Vous pourrez ensuite procéder à la taille des branches qui se croisent au centre de l'arbre, poussant vers l'intérieur ou l'extérieur. Cet entrelacs serré de branches arrête la lumière et freine la croissance du figuier. Pour obtenir une ramure aérée, il convient donc de les couper. Enfin, les branches principales doivent à leur tour subir une taille adaptée. Elle concernera environ les deux tiers des branches. Elles seront coupées, selon les cas, au quart ou au tiers de leur longueur. Cette opération va stimuler l'énergie de l'arbre et vous procurer, à la saison suivante, des fruits plus savoureux.

Le pincement des pousses

Pendant l'été, les feuilles du figuier, qui donneront les fruits d'automne, commencent à se développer sur les branches. Si vous laissez toutes les feuilles, la sève va se diviser entre elles, produisant des fruits plus malingres. Servez-vous alors des ongles du pouce et de l'index pour pincer, et retirer, les feuilles excédentaires.

La taille des vieux arbres

Vous pouvez suivre ces étapes si vous taillez un jeune figuier. La taille des arbres plus vénérables comporte des particularités. Ces vieux arbres, encombrés de branches, produisent moins de fruits. Il faut donc, de temps à autre, procéder à une taille drastique de ces vieux figuiers. Elle consiste à couper toutes les branches principales assez près du tronc. C'est la condition pour que le figuier, rajeuni par cette taille, reparte de plus belle.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Tailler un figuier : les étapes clés". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Les Rudbeckies : semis, entretien Viorne caduque Viorne lantane L'oseille : semis, culture, entretien, récolte... Aglaonéma : entretien, arrosage Anthurium, Langue de feu, Flamand rose Glycine de Chine Capillaire Lilas commun Helxine Gloxinia Azalée Bégonia à feuillage Geranium lierre Begonia x tuberhybrida Geranium zonal Pied d'éléphant, Beaucarnea Jonquille, Narcisse Lobelia Brugmansia Lis de la Madone Canna, Canne d'Inde ou Balisier Lantana, Lantanier, Thé de Gambie Tulipe Cattleya bicolor
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question