Cattleya bicolor (Cattleya bicolore)

Publié mercredi 16 janvier 2013 Commenter 0
Cattleya bicolor

Sommaire

Cattleya bicolor : en bref

Nom scientifique
Cattleya bicolore
Provenance / Origine
Brésil, environs de Rio de Janeiro
Période de semi
Reproduction par semis non usuelle
Période de floraison
Toute l'année, mais préférentiellement en septembre.
Couleur de floraison
Rose, fuschia, brun, jaune, vert. Deux couleurs sont associées chez cette fleur. Une centrale, les pièces florales externes en portant une autre.
Température
14°C est un minimum nocturne, le jour, il est à 18°C avec un maximum à 28°C.
Exposition à la lumière
Derrière une vitre à l'ouest
Reproduction
Sexuée et assexuée grâce au rhizome divisé en pseudobulbes.
Hauteur
20 à 40 cm environ
Acidité du sol
Acide
Entretien
Arrosage régulier plusieurs fois par semaine. Brumisation nécessaire. Rempotage bisannuel.
Type biologique
Vivace
Maladies
Toutes les maladies pouvant toucher les plantes d'intérieur, la cochenille farineuse par exemple.
Type de feuillage
Persistant
Insectes et animaux ravageurs
Thrips, pucerons, acariens.

Classification de la plante

Règne
Plantae
Sous-règne
Tracheobionta
Division
Magnoliophyta
Classe
Liliopsida
Sous-classe
Liliidae
Ordre
Asparagales
Famille
Orchidaceae

Etymologie


Le nom Cattleya vient du jardinier anglais William Cattley, vivant vers 1820 et collectionneur invétéré d'Orchidées, qui cultiva par curiosité des plantes venues du Brésil. Mais il fut bien en mal d'identifier ce végétal, et pour cause! Le botaniste J. Lindley lui apprit en effet qu'il tenait là un genre tout nouveau, et il le baptisa du nom du jardinier curieux.

Sous les tropiques...

Devis Entretien de jardin
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

Les Cattleyas apprécient certes une forte luminosité , mais filtrez un soleil trop fort par un voilage. D'autre part, évitez une source de lumière artificielle nocturne, qui pourrait perturber la floraison des Cattleyas. Considérez un instant leur milieu d'origine et vous en déduirez assez logiquement le type d'entretien dont elles ont besoin. Dans leur forêts natives, la saison sèche est très courte. C'est pourquoi vous pouvez imposer en hiver un courte période (un mois environ) de repos sec à la plante, en laissant la température nocturne descendre jusqu'à 10°C. Ce traitement ne peut lui être que bénéfique. D'autre part, les forêts tropicales ont une atmosphère saturée en humidité (entre 50 et 80% d'hygrométrie), c'est pourquoi il vous faut procéder à une aspersion biquotidienne du feuillage, surtout si la température dépasse les 20°C, avec de l'eau de pluie à température ambiante de préférence. Dans tous les cas, évitez une eau calcaire pour cette opération, qui laisserait des dépôts blancs sur les feuilles et gênerait le métabolisme de la plante. Cette opération est bien entendu à compléter par un arrosage deux à trois fois par semaine, en prenant soin de laisser sécher légèrement le substrat entre chaque arrosage. Car attention, un excès d'eau est néfaste et ferait flétrir et chuter toutes les fleurs immédiatement. En hiver, un arrosage hebdomadaire suffit. Il est conseillé d'apporter de l'engrais durant la période de croissance, de préférence avec un engrais spécifique pour les Orchidées (de type NPK 10-10-10).


Vous reconnaitrez que ces conditions sont difficiles à recréer dans un logement habituel, surtout en ce qui concerne l'humidité ambiante, que vos papiers peints n'apprécieront que très modérément. C'est pourquoi, même si la plante peut s'accommoder dans vos intérieurs deux ans, une longévité supérieure nécessite un maintien en serre adaptée. Vous pouvez alors espérer des floraisons pendant dix ans. C'est peut-être le début d'une collection pour vous en installant cette serre? En effet, le genre Cattleya est extrêmement vaste, mais tous les spécimens sont plus somptueux les uns que les autres, tant par leurs couleurs que par leurs formes. C'est pourquoi ce sont les Orchidées les plus connues et les plus appréciées des jardiniers amateurs ou chevronnés.


Pour multiplier la plante, vous pouvez diviser la touffe au moment de la reprise de la végétation, si le rhizome comprend au moins 6 ou 8 segments. Tranchez le rhizome nettement avec un outil bien affuté et rempotez chaque fragment. Cette manipulation peut se faire à l'occasion du rempotage, que vous devrez effectuer tous les deux ans vers avril, sauf en cas de pourriture des racines. Laissez passer dix jours avant d'arroser de nouveau après rempotage.


Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Cattleya bicolor (Cattleya bicolore)". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Raifort
Raifort
Un condiment oublié, facile à faire pousser Le raifort (Armoracia rusticana), aussi appelé... +
geranium-vivace-sanguin-herbe-becquet
Géranium vivace sanguin, Herbe à Becquet
Une plante à toute épreuve Les Géraniums vivaces constituent un genre de plus de 300... +
Impatiens
Impatiens
Une multiplication facile  Il suffit de déposer les graines en surface de terre de godets, et... +
geranium lierre
Geranium lierre
Vous avez dit Géranium? Le nom est en fait un tantinet impropre, car bien que de la... +
Glycine de Chine
Glycine de Chine
Une liane vigoureuse : un entretien nécessaire La Glycine de Chine est une plante... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Kalanchoe Jatropha Céraiste, Corbeille d'argent Chlorophytum Jasmin commun, Jasmin blanc Clivia Croton Iris des jardins Coléus Iris de Hollande Cyclamen de Perse Cymbidium Impatiens Hortensia grimpant Rose d'Inde Hortensia Jacinthe Amaryllis Datura Freesia Glaïeul commun Jacinthe d'eau Gerbera Géranium vivace sanguin, Herbe à Becquet Cactus orchidée
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question