La punaise

Publié mardi 19 février 2013 Commenter 0
La punaise

Sommaire

 

Punaises phytophages et punaises auxiliaires

Devis Entretien de jardin
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

Le mot «punaise» désigne tous les insectes de l'ordre des Hémiptères et de la famille des Pentatomidae. La punaise verte, Nezara viridula, arrivée en France depuis les années 1990, est la plus redoutée. Elle nous vient des pays chauds, où elle est connue pour ravager les cultures de soja et de riz. En France, elle attaque les légumes de la famille de Solanaceae (tomate, aubergine, poivron) et les concombres. Cependant, d'autres punaises existent. Par exemple des punaises auxiliaires consomment des insectes ravageurs : pucerons, œufs du carpocapse... Des études essayent même de comprendre comment attirer et favoriser l'activité de ces punaises utiles dans les vergers. Certaines ne sont ni bonnes, ni mauvaises, elles mangent soit des insectes, soit des plantes en fonction de la météo et de l'état des ressources... C'est le cas de Dicyphus errans, Macrolophus caliginosus, ou encore Nesidiocoris tenuis.

 

Comment reconnaître la punaise verte?

Nezara viridula est verte au printemps et marron à l'automne. Elle émet une odeur nauséabonde si elle se sent attaquée. Vous pouvez reconnaître ses œufs, en forme de petits tonnelets, disposés sous les feuilles, comme les alvéoles d'une ruche. Avant d'avoir sa forme adulte, la punaise verte se transforme en 5 stades. Contrairement au papillons ou aux mouches dont les formes de chaque stade sont très différentes, ceux de la punaise ressemblent tous au stade adulte, on dit qu'elle est «holométabole». Petites au départ, les punaises grandissent au fur et à mesure des métamorphoses. Les couleurs évoluent également, plutôt noires au départ, elles finissent vertes avec des taches blanches durant les 2 derniers stades. Les punaises vertes passent l'hiver sous leur forme adulte dans des abris comme les serres des maraîcher, ou le rebord des toits de maison.

 

Quels dégâts provoque-t-elle?

Les punaises vertes piquent et sussent la sève des plantes. Sur les légumes, cela provoque des taches (tomates, poivrons), ou des déformations (concombre). Sur les fleurs, cela peut engendrer leur chute précoce empêchant ainsi la mise à fruit (aubergine). Les autres punaises phytophages françaises peuvent également piquer des fruits et y laisser des taches, comme sur les pommes par exemple. Ces dégâts sont surtout gênants pour les maraîchers et arboriculteurs qui doivent avoir des légumes «sans défauts» pour la vente.

Dans les framboisiers, les invasions de punaises vertes peuvent être très fortes. Elles ne dérangent pas beaucoup les plantes, mais elles laissent une odeur et un goût très particulier aux framboises. C'est pour cela que vous entendrez peut-être votre voisin dire «mes framboises ont le goût de punaise». Ceci est sûrement dû aux phéromones qu'elles émettent dans l'air afin de rencontrer leur partenaire sexuel.

 

Comment s'en débarrasser?

Aucun traitement commerciale n'existe contre les punaises. D'ailleurs un produit chimique risquerait de tuer également les punaises utiles de nos jardins! Le plus important est la prophylaxie : surveiller à l'hiver les zones d'abris potentiels et tuer les punaises que vous y trouvez. Si vous avez une serre, ne laissez pas la porte grande ouverte! Vous pouvez éviter l'entrée des punaises par un rideau par exemple. Enfin dès le mois de mai surveillez sous les feuilles si vous voyez des plaques d’œufs de punaises, éliminez-les.

Il existe un parasitoïde naturellement présent en France nommé Trisolcus bassalis qui aide naturellement à son contrôle : la femelle de Trisolcus pond dans les œufs de punaises. Les œufs alors parasités par la larve de Trisolcus prennent une couleur brunâtre et meurent.  

Une voie de lutte biologique serait sûrement la confusion sexuelle, perturber les punaises en émettant dans l'atmosphère des molécules qui masquent ou interagissent avec les phéromones qu'elles émettent. Vous pouvez faire vos petites expériences en pulvérisant des choses à forte odeur : purin d'ortie, purin de tanaisie, macération de punaises etc. !

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "La punaise". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Purin de Prêles
Le Purin de Prêles
Le Purin de Prêles : Préparation La prêle se trouve un peu partout dans nos contrées, y... +
fourmi
La Fourmi
Une ouvrière qui creuse des galleries Les fourmis, vous le savez, vivent en colonies très... +
La larve du hanneton (ver blanc)
La larve du hanneton (ver blanc)
 De grosses larves mangeant racines et tubercules Les hannetons sont des coléoptères. S'ils... +
Bouillie Bordelaise
La bouillie bordelaise
Un traitement Bio-naturel La bouillie bordelaise est une poudre bleue que l'on... +
poivrier
poivrier noir
Une plante d’intérieur aux fruits comestibles Le poivrier noir (Piper nigrum) est une plante... +
Consoude
Consoude
La consoude et ses vertus contestéesLa consoude a toujours été considérée comme une... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Abélia à grandes fleurs Goyavier de Montevideo ou du Brésil Amélanchier à feuilles ovales Arbre du voyageur Rince-bouteille citrine Cerisier japonais Anémone de Caen Sauge Guarani La Plante serpent Le saule pleureur L'arbre ombrelle L'orpin d'automne La Joubarbe toile d'araignée La spirée japonaise la Spirée Stévia, Chanvre d'eau Tamaris Tanaisie If commun, If à baie Thlaspi Le Thuya Le Thym commun Les Filles de l'air La tomate Cobra La Tomate Fandango
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question