La rouille

Publié mardi 19 février 2013 Commenter 0
rouille

Sommaire

 

Des feuilles « rouillées »

 
Devis Entretien de jardin
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

Et oui, la rouille désigne des feuilles avec des taches jaune orangées, voire marrons, qui font fortement penser à la rouille se développant sur les clous. Cette maladie est décrite par les symptômes car c'est une maladie cryptogamique, le coupable est invisible : il s'agit d'un champignon, ou plutôt de champignons. La plupart sont spécialistes d'une espèce végétale et appartiennent au genre fongique Puccinia. Leur action réduit l'activité photosynthétique des feuilles, puisqu'une partie de leur surface n'a plus de chlorophylle et est occupée par le champignon. Trop atteintes, les feuilles vont parfois jusqu'à sécher et tomber. Cette maladie réduit donc la production de fleurs, de fruits, mais elle ne risque pas une destruction totale de vos plantes.

 

Un champignon disséminé par le vent qui touche toutes les espèces

Framboisier, oignon, pomme de terre, pâturin (graminée des pelouses), asperge, peuplier, toutes les espèces sauvages ou cultivées ont leurs propres rouilles. Le champignon passe l'hiver sur le branchage, et les débris végétaux, dans un état dormant. Au printemps, il fructifie en produisant des spores qui sont transportées par le vent et atteignent ainsi les feuilles cibles. Elles peuvent coloniser une feuille en « germant » sur elle uniquement si ces dernières sont mouillées. Un sorte de pied pousse sous la spore et s’insinue dans les cellules de la feuille, tout cela est microscopique mais très impressionnant !

 

Lutte chimique : les fongicides

La bouillie bordelaise (cuivre), ou le souffre pulvérisés sur les feuilles tuent les champignons qui s'y trouvent. Ceci est souvent utilisé sur les rosiers, les pommiers, les poiriers. Même si ces traitements sont autorisés en agriculture biologique, utilisés en trop forte quantité, ils polluent les sols. Utilisez-les si vous voyez une réelle diminution de la production de fleurs ou de fruits. Il faut les pulvérisez en préventif, avant l'apparition de la maladie. Donc si vous avez été très touché une année, traité l'année suivante par temps sec, après un période humide prolongée (plusieurs jours de pluie sans vent).

 

Prévention et purins

Une autre solution est d'éviter la multiplication des spores : supprimer les feuilles infectées et brûlées-les. Rendez l'environnement non favorables aux rouilles : n'arrosez pas les feuilles, mais seulement le pied de vos plantes. Des arboriculteurs pulvérisent également de l'argile. Elle absorbe l'eau et perturbe les champignons en rendant l'environnement défavorable. Pulvériser de l'huile (reste d'huile de friture) peut avoir le même effet.  

Associez les espèces : planter de l'absinthe (Arthemisia absinthum) au pied de vos arbres fruitiers, des molécules émises par leurs racines éloigneraient les mycéliums responsables de la rouille.

 

Enfin, vous pouvez pulvérisez sur les feuilles du purin d'ortie qui renforcera leurs défenses naturelles et déstabilisera le champignon. Si vous habitez près de la mer, vous pouvez aussi préparer des purins d'algues, mais attention changez plusieurs fois l'eau au début afin qu'ils ne soient pas salés (ou laissez-les étalées sous la pluie quelques jours), au risque de tuer vos plantes. De nombreuses huiles essentielles sont fongicides. Vous pouvez faire une décoction de tanaisie ou de romarin, en mettant ces plante dans de l'eau bouillante, couvrez (pour que les huiles essentielles ne s'envolent pas), et laissez refroidir. Pulvérisez ensuite sur les feuilles. Pensez à varier les traitements, c'est ce qui déstabilisera le plus le champignon et sera le plus efficace. Essayez toujours vos traitement « maison » uniquement sur une partie de vos plantes afin de voir le résultat pour affiner la dose au prochain traitement.

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "La rouille". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Goyavier de Montevideo
Goyavier de Montevideo ou du Brésil
Un arbuste vivement esthétique L’intérêt esthétique du goyavier de Montevideo réside dans... +
Multiplication des tubercules
La Multiplication des tubercules
Epoque et saison La saison conseillée pour la division des tubercules est en général le... +
mouche legume
La mouche des légumes
Des mouches variées, un comportement semblable Le terme mouche des légumes peut faire... +
coccinelle
Les coccinelles
De nombreuses espèces et quelques globe-trotter Sont appelées coccinelles, tous les... +
pothos
Pothos
Le pothos : décoratif et dépolluant Le pothos (Scindapsus aureus), est une plante vivace aux... +
Epinard
Epinard
L’histoire des épinards…Depuis longtemps consommés, les épinards désignaient autrefois... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Abélia à grandes fleurs Goyavier de Montevideo ou du Brésil Amélanchier à feuilles ovales Arbre du voyageur Rince-bouteille citrine Cerisier japonais Anémone de Caen Sauge Guarani La Plante serpent Le saule pleureur L'arbre ombrelle L'orpin d'automne La Joubarbe toile d'araignée La spirée japonaise la Spirée Stévia, Chanvre d'eau Tamaris Tanaisie If commun, If à baie Thlaspi Le Thuya Le Thym commun Les Filles de l'air La tomate Cobra La Tomate Fandango
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question