Les pucerons

Publié mardi 19 février 2013 Commenter 0
puceron

Sommaire

Des suceurs de sève rapidement envahissants

 
Devis Entretien de jardin
3 devis gratuits de pro en 48h, service gratuit et sans engagement
Demandez 3 devis gratuits

Les pucerons sont fixés sur, ou sous, les feuilles, le suçoir planté dans un petit vaisseau conducteur de sève de la plante. Opportunistes, ils pompent impunément la sève de vos plantes préférées et relarguent un liquide visqueux sucré, que l'on appelle le miellat. Une couche noire se développe fréquemment à la surface du miellat, c'est la fumagine, un champignon. Cette couche privent les feuilles des rayons solaires : elles ne peuvent plus effectuer leur rôle principal, la photosynthèse. A cela s'ajoute la barrière réalisée par les colonies très denses de pucerons noirs obstruant également la lumière. Pour finir avec les accusations, les pucerons peuvent causer la déformation  et de l'enroulement des feuilles, voir de la transmission de virus.

Les femelles pucerons n'ont pas besoin de rencontrer un mâle pour se reproduire, on dit qu'elles sont parthénocarpiques, leur ovules non fécondés donnent naissance à de nouvelles « puceronnes ». Ce sont toutes des clones ! Leur croissance est donc exponentielle, elles peuvent rapidement envahir votre plante. Si les ressources ne sont plus suffisantes pour toute la famille, alors les nouveaux pucerons naissent avec des ailes et pourront s'installer sur une autre feuille, ou plante. A la fin de l'été, les femelles pucerons donnent naissance à des mâles ailés. La fécondation des femelles par des mâles leur permet de pondre des œufs non clones qui écloront au printemps suivant.  

 

A chaque espèce son puceron

Chaque plante produisant une sève au goût et aux qualités nutritionnelles différentes, chaque espèce de puceron est adaptée à quelques espèces végétales uniquement. Puceron vert du pêcher, puceron de la laitue, puceron cendré du choux, puceron noir de la fève, puceron de la rose, toutes sont des espèces différentes d'Aphis. La pomme de terre par contre peut-être infestée par plusieurs espèces de pucerons différents... Par ailleurs, certaines espèces de pucerons ont une écologie très particulière : du printemps à l'automne, alternent des générations ailées et aptères (sans ailes), qui colonisent différentes espèces végétales. On dit que ces pucerons ont besoins de plusieurs hôtes successifs pour réaliser leur cycle saisonnier.

 

Comment lutter ?

Sachez qu'il n'est pas nécessaire d'éliminer totalement les pucerons, mais qu'il est préférable de les « contrôler ». De nombreux insectes auxiliaires peuvent vous y aider : coccinelles, larves de syrphe, larves de chrysope, petites guêpes parasites (parasitoïdes), araignées etc. Pensez à laisser des fleurs à proximité, le nectar et le pollen pourra aider à attirer ces auxiliaires. Au contraire, si vous pulvérisez des insecticides, vous les tuerez. Vous pouvez également semer des capucines, les pucerons s'y fixeront et n'attaquerons pas vos cultures. Enfin, surveiller les fourmis car certaines font un véritable élevage de pucerons pour leur prélever le miellat ! Si c'est le cas, vous verrez une colonie de fourmis qui circule sur le sol jusqu'à vos plantes infestées.

Ensuite, vous pouvez pulvériser sur les feuilles des mixtures que vous aurez préparé. Les huiles (tournesol par exemple) perméabilisent la carapace des pucerons et les tuent. Une eau savonneuse (savon de Marseille, ou savon noir) aura le même effet. Vous pouvez aussi mélanger des cendres avec de l'eau et des restes d'huile, cela donnera une sorte de savon liquide que vous pourrez pulvériser sur les feuilles. Un purin d’ortie ou de fougère stimulera la croissance de vos plantes et tuera les pucerons. Il y aura souvent quelques pucerons qui résisteront au traitement et se multiplieront pour recoloniser les feuilles peu après la pulvérisation. La solution est donc de varier les traitements et d'en pulvériser une fois par semaine environ.  

Posez toutes vos questions sur cet article

Vous vous posez une question sur l'article "Les pucerons". Posez la sur qrmaison.com, notre site communautaire sur les travaux, le jardinage et la décoration

Découvrez ces autres articles
Purin feuille de tomate
Le Purin de feuilles de Tomate
Préparation Cette recette vous permettra d'avoir un usage des plants de tomates une fois... +
escargot
L'Escargot
L'invité des printemps pluvieux "Aussitôt qu'il pleut, il est tout heureux ; il sort sa tête !"... +
fusariose
La fusariose
Plantes qui se flétrissent, feuilles qui fanent : un coupable caché La fusariose est... +
Botrytis
Botrytis : Un champignon appelé pourriture grise
 Un feutrage cendrée sur feuilles, fruits, gousses, tiges  Botrytis cinerea, est un... +
phlox
Phlox mousse
Un tapis coloré peu exigeant Le Phlox mousse (Phlox subulata), est une plante vivace rustique... +
Coloquinte
Coloquinte
Une décoration originaleLes coloquintes, ce sont ces petites courges aux aspects plus étonnants... +
Réagissez à cette article
Encyclopédie des plantes
Abélia à grandes fleurs Goyavier de Montevideo ou du Brésil Amélanchier à feuilles ovales Arbre du voyageur Rince-bouteille citrine Cerisier japonais Anémone de Caen Sauge Guarani La Plante serpent Le saule pleureur L'arbre ombrelle L'orpin d'automne La Joubarbe toile d'araignée La spirée japonaise la Spirée Stévia, Chanvre d'eau Tamaris Tanaisie If commun, If à baie Thlaspi Le Thuya Le Thym commun Les Filles de l'air La tomate Cobra La Tomate Fandango
Derniers Articles
Des questions sur vos travaux de jardinage?

Vous avez une question sur vos travaux de jardinage ? sur l'entretien d'une plante ? Posez-les sur qrmaison.com. La communauté vous répond rapidement avec précision.

Posez votre question